• Graines de poètes

    Ils ont dit




    O mes enfants !
    Mes très chers apprenants,
    Si vous savez combien je suis ravi
    De voir grandir cette envie.
    De voir la passion de la poésie
    En vous si rosie.
    O mes enfants !
    Mes très chers disciples chéris,
    Si vous savez combien je me réjoui
    De voir cette amour fervent,
    Des vers, des strophes et des rimes
    En vous atteignant les cimes.
    Je veux le dire mes enfants
    Votre poésie est tel un souffle divin
    Qui se déplace en croissant
    Il emplit le coeur et le rend serein.
    Je veux le dire mes enfants
    La graine que j'ai semée
    A la naissance de cette saison
    Vient juste de germer
    Mais elle attend seulement
    D'être entretenue prodigieusement
    Pour grandir, pour fleurir
    Et surtout pour s'épanouir.


    M. AISSAOUI Med Azzeddine, Le semeur de la graine

     

     

    Graines de poètes


    Avec des mots passant par vos âmes saines

    Et vos mains jouant sur le piano des syllabes

    La langue de Maupassant et de la Fontaine

    S'arme de la culture de nos ancêtres arabes

    Abdelhamid Ben Badis et l'émir Abdelkader

    Qui furent jadis les messagers de la liberté

    Sourient dans leur palais vert, ils sont fiers

    D'écouter les psalmodies de leurs héritiers

    Poètes incandescents, embellissez votre air

    Défiez le vent, les papillons, les hirondelles

    Le printemps et les fleurs de Baudelaire

    Puisez votre sang sur les feuilles éternelles.

     

    Mounir Hammouda, Enseignant à l'université


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :